PSY 2

Les PSY2 ? Comment les préparer ? En quoi ils consistent ? 

Les PSY2 marquent la dernière étape de votre recrutement cadet Air France. Souvent délaissés pendant la préparation au profit des PSY1, ils sont selon nous l’épreuve la plus importante. En effet, c’est pendant les PSY2 que vous allez pouvoir vous vendre et montrer votre totale motivation à rejoindre Air France. 

Pourquoi cette tendance à moins préparer les PSY2 ? 

Epuisement, manque de support et flou sur les épreuves sont des causes possibles. Nous allons ici essayer de vous détailler la journée PSY2. 

Les PSY2 se divisent en deux parties. Les entretiens de groupe et les entretiens individuels. 

Les entretiens de groupe

Lors de ces entretiens de groupe les recruteurs vont chercher à évaluer votre capacité d’intégration, vos capacités d’expressions et votre sociabilité

Plusieurs épreuves vous seront proposées, notamment des exposés de textes, des énigmes à résoudre en groupe et des débats à mener. 

Vous devez être capable de mettre en avant vos capacités cognitives pour faire avancer le groupe sans être pris par le stress. N’oubliez pas, les recruteurs ne sont pas là pour juger ce que vous dites mais uniquement pour observer votre comportement. 

Nos deux conseils pour bien réussir les entretiens de groupe : 

  • Respecter le temps. C’est un élément clé. 
  • Avant l’épreuve essayez de rencontrer les candidats qui vont passer dans le même groupe que vous. Vous allez les rencontrer, vous allez être moins stressé. Cela vous permettra également de faire une mise au point sur les connaissances de chacun et éventuellement expliquer ce qui va se passer. 

L’entretien individuel

Lors de l’entretien individuel vous allez devoir vous présenter et exposer vos motivations aux recruteurs. C’est une épreuve impressionnante et stressante (rassurez-vous c’est le cas pour tous les candidats) il faut donc la préparer longtemps à l’avance et se donner toutes les chances de réussir. 

Notre conseil pour l’entretien individuel :

  • Ne dites pas seulement que vous êtes motivé mais illustrez-le par des faits

Par exemple, si vous dites « Je suis passionné par les avions et très motivé pour rejoindre Air France » cela aura beaucoup moins d’impact dans l’esprit du recruteur que « Il y a un certain temps, j’ai fait un point sur ce qui me passionne vraiment dans l’aéronautique, j’en ai conclu que je suis réellement passionné par le côté pilotage et j’ai donc décidé de rejoindre un aéroclub Air France pour faire vivre cette passion. C’est tout naturellement que je souhaite faire de cette passion mon métier et exercer le métier de pilote dans votre compagnie est pour moi un rêve »  


Pour les plus timides d’entre vous, nous vous conseillons ces deux vidéos 😉

(sous-titres en français disponibles, activez-les dans la vidéo)

La balle est dans votre camp, à VOUS DE JOUER !!!!!!!!